Invitation à la projection du film LA LANGUE À TERRE

publicite_la-langue-a-terre_web

Centre-du-Québec, 2 novembre 2016 — La Société Saint-Jean-Baptiste du Centre-du-Québec (SSJBCQ) invite la population à la projection du documentaire politique LA LANGUE À TERRE sur l’anglicisation galopante du Québec. Réalisé par Jean-Pierre Roy (Questions nationales) et Michel Breton, ce film sera présenté le mercredi 23 novembre prochain, à 19 heures, à la salle Noé-Tourigny de Sainte-Eulalie (739, rue des Bouleaux). ENTRÉE GRATUITE. Projection suivie d’une période d’échange avec l’un des coréalisateurs ainsi qu’en présence de monsieur Bernard Landry.

Inquiétés par une bilinguisation accélérée du paysage visuel et sonore de Montréal, les deux cinéastes, appuyés par la journaliste Louise Blanchard, s’interrogent sur les causes politiques et historiques de ce glissement qui pourrait être fatal pour l’avenir du Québec français.

Lancé en grande première au Festival des Films du Monde en août 2013, ce long-métrage indépendant est une véritable enquête qui s’est étendue sur trois ans et a été réalisée notamment auprès de Charles Castonguay, Biz de Loco Locass, Josée Legault, Serge Bouchard, Bernard Landry, Yves Beauchemin, Pierre Curzi, Louise Beaudoin, Yves Michaud et Victor-Lévy Beaulieu. Dans un rythmé effréné́ qui ne laisse personne indifférent, ce film pose cette question cruciale : comment sommes-nous rendus là après plus de 35 ans d’une loi 101 qui devait faire du français la langue commune du Québec?

Animé d’un fort désir de participer à un nécessaire éveil collectif, LA LANGUE À TERRE veut dénoncer l’inertie tranquille des francophones, endormis dans une « paix linguistique » promise après le référendum de 1995.  Le film révèle également les ratés de la francisation et de l’intégration des nouveaux arrivants au Québec.

Si l’impact de l’anglais se fait sentir fortement ici, il en va de même ailleurs sur la planète. LA LANGUE À TERRE explore ainsi la place qu’occupe le « globish » en France, notre mère-patrie. En cette ère d’hypermondialisation, les nations pourront-elles résister à l’intrusion de l’anglais devenu lingua franca?

C’est un rendez-vous à ne pas manquer le mercredi 23 novembre prochain! Accueil dès 18 h 30. Aucune réservation requise. Pour obtenir plus de détails, vous pouvez communiquer avec Johanne Yergeau au 1 800 943-2519 poste 113 ou par courriel à

— 30 —

Source :               Johanne Yergeau, Coordonnatrice aux événements et aux communications
                              SSJBCQ  |  819 478-2519  |  800 943-2519  |  poste 113  |  Courriel :

2 novembre 2016 |

privilege

Infolettre

Enveloppe

Inscrivez-vous à notre infolettre.