14e présentation des « Mérites en histoire » : Bien des surprises pour l’assistance

Centre-du-Québec, 18 mai 2016Près de 200 personnes étaient réunies le 24 mai dernier au Centre Richard-Lebeau de Saint-Léonard-d’Aston pour souligner les résultats remarquables d’élèves centricois à leur examen final du cours d’histoire de 4e secondaire.

Cette cérémonie, organisée annuellement depuis 2004 par la Société Saint-Jean-Baptiste du Centre-du-Québec (SSJBCQ), jouit d’une notoriété auprès des établissements d’enseignement secondaires.

Selon les statistiques du MESS, au Centre-du-Québec, pour l’année scolaire 2015-2016, 75 élèves avaient obtenu plus de 95 % à l’épreuve ministérielle d’Histoire et d’éducation à la citoyenneté, recevant ainsi une invitation pour s’inscrire à la cérémonie des « Mérites en histoire ». Cinquante-neuf d’entre eux se sont prévalus de cette invitation.

De ce nombre, 20 provenaient d’écoles situées sur le territoire de la MRC de Drummond, 9 de Bécancour-Nicolet-Yamaska et 30 des MRC de l’Érable et d’Arthabaska. Ils ont reçu leur certificat d’excellence devant une foule enthousiaste.

Quatorze bourses de 100 $ ont été tirées parmi les élèves présents, lesquels sont maintenant en toute fin de parcours secondaire. Les bourses « Mérites en histoire » ont été offertes par la Société Saint-Jean-Baptiste du Centre-du-Québec, le Mouvement national des Québécoises et des Québécois, les trois commissions scolaires sises sur le territoire centricois, soit la commission scolaire des Bois-Francs, la commission scolaire de la Riveraine et la commission scolaire des Chênes, ainsi que par le Collège Saint-Bernard de Drummondville, le Collège Clarétain de Victoriaville et le Collège Notre-Dame-de-l’Assomption de Nicolet.

Une prestation Steve Veilleux, leader du groupe Kaïn

À la mi-temps de la soirée, les jeunes ont eu la surprise d’entendre un de leur idole, Steve Veilleux, le leader du groupe Kaïn. Toutefois, la pièce qu’il leur a présentée n’avait rien à voir avec « Embarque ma belle » ou « La bonne franquette ». Issue de son album sorti à l’automne 2015, il a livré la chanson « T’en souviens-tu encore, Godin? ». Pour la très grande majorité des élèves présents, ce fut l’occasion de découvrir le grand Québécois Gérald Godin, poète et politicien, lequel occupe aujourd’hui un espace unique dans la littérature québécoise, pour sa façon percutante de manipuler la langue pour exprimer des réalités typiquement québécoises.

Prix Lionel-Groulx

La présence de Steve Veilleux à cet événement s’explique. C’est que la cérémonie des Mérites en histoire a aussi été l’occasion de dévoiler le récipiendaire 2017 du prestigieux prix Lionel-Groulx visant à reconnaître l’engagement d’une personne à la promotion de l’histoire nationale et du patrimoine québécois.  Et c’est l’artiste bien connu, Steve Veilleux, qui a été honoré pour son apport à la culture québécoise et son projet artistique et historique « T’en souviens-tu encore, Godin? »

Profitant d’une pause avec son groupe Kaïn, Steve Veilleux s’est offert un détour musical et historique en plongeant dans l’œuvre de Gérald Godin, journaliste, poète, écrivain, professeur et homme politique. Le leader de Kaïn avait par ailleurs décidé de plancher sur une idée de documentaire à propos de la classe ouvrière, mais le projet musical entourant l’œuvre de Gérald Godin s’est imposé de lui-même. Une première plongée dans le recueil de Godin l’a convaincu, y reconnaissant une parenté de pensée et de poésie. Conquis par la plume et la pensée de l’écrivain, il décide de faire rayonner ses textes à travers des mélodies qu’il compose. Tout un défi!

Par ce projet artistique et historique hors du commun, Steve Veilleux permet à la population de renouer ou de découvrir ce grand Québécois ayant marqué l’histoire du Québec, tellement il était fier de ses racines, de son identité, de sa langue, de notre culture et de nos différences.

Médaille de l’Assemblée nationale

En organisant cet événement, la SSJB du Centre-du-Québec vise à promouvoir l’intérêt, le goût et la connaissance de l’histoire du Québec auprès des jeunes tout en soulignant le travail des enseignantes et des enseignants.

D’ailleurs, à cet égard, un enseignant d’histoire du Collège Saint-Bernard de Drummondville, monsieur Frédéric Rémillard, s’est vu remettre une médaille de l’Assemblée nationale pour souligner sa passion contagieuse, sa rigueur légendaire et son souci d’élever l’histoire nationale au rang des disciplines les plus importantes du cursus secondaire.

— 30 —

Source : Johanne Yergeau, Coordonnatrice événements et communications
                SSJBCQ  | 819 478-2519 | 1 800 943-2519 |

Les élèves centricois honorés à la cérémonie des Mérites en histoire, entourant le récipiendaire du prix Lionel-Groulx 2017, l’artiste Steve Veilleux

25 mai 2017 |

privilege

Infolettre

Enveloppe

Inscrivez-vous à notre infolettre.